dimanche 27 mars 2016

"Jamais assez maigre" de Victoire Maçon Dauxerre







J’ai décidé pour ce nouvel article, de vous parler de mon dernier coup de cœur littéraire. Il s’agit du livre de l’ancien mannequin Victoire Maçon-Dauxerre où elle raconte sa vie de mannequin, et surtout l’envers du décor. Voici le synopsis :

« À 17 ans, en pleines révisions du bac, Victoire fait du shopping à Paris, quand elle est repérée par un chasseur de mannequins. Engagée par l’agence Elite, elle mesure 1,78 m et pèse 56 kg. Trop grosse ! Ou pas assez maigre. Elle va perdre 9 kg en ne mangeant que trois pommes par jour, afin de répondre aux exigences tyranniques des maisons de couture. En septembre, elle atteint la taille 32, sésame indispensable pour briller lors des castings, et participe avec succès à sa première fashion week à New York. Avec Milan et Paris, elle enchaîne vingt-deux défilés pour les plus grands créateurs : Céline, Alexander McQueen, Miu Miu, Vanessa Bruno… Elle entre dans le Top 20 des mannequins les plus demandés. Mais derrière la soie et les paillettes, Victoire découvre un système inhumain : des adolescentes que l’on prend pour des femmes sont traitées comme des objets. La sélection est impitoyable et la maigreur devient une obsession. Elle est emportée dans la spirale de l’anorexie. Sept mois après ses débuts fracassants, elle fait une tentative de suicide et passe des podiums à l’hôpital. »







Il est extrêmement rare qu’un mannequin brise la loi du silence en ce qui concerne le diktat de l’extrême minceur qui fait rage dans le milieu du mannequinat, mais Victoire là fait. Dans ce livre elle nous montre sa vie du moment où elle a été repérée dans une rue parisienne, en passant par les défilés, jusqu’au moment où elle décide de dire stop.

Pour intégrer le « clan » des tops modèles, elle doit absolument rentrer dans une taille 32, ce qui fait qu’elle doit peser 47kg pour ses 1m78. Pour arriver à ce poids, elle va donc s’astreindre à ne manger que 3 pommes par jours, utiliser des laxatifs, etc… Elle ne se rend pas compte qu’elle tombe peu à peu dans l’anorexie, car elle est entourée de mannequins qui comme elles ne mangent rien et de personnes (les agences) qui la pousse à maigrir et lui disent que en quelque sorte plus elle est maigre, plus elle est belle.

Dans ce livre elle nous montre que les mannequins ne sont pas considérés comme des êtres humains, mais comme des cintres. Elles sont là pour mettre les vêtements en avant, pour qu’on ne voie que le vêtement. C’est pour cela que les maisons de haute couture veulent des mannequins toujours plus maigre, pour qu’elles passent tout simplement inaperçus.

Pour trouver des castings et donc des jobs, les mannequins sont de plus en plus maigres, elles font semblant que tout va bien, mais la réalité est tout autre, et cela est bien mis en avant dans ce livre. Il y a une compétition énorme entre les mannequins, chacune veux être plus maigre que l’autre pour avoir le plus de contrat possible.

Cet univers pousse les mannequins à devenir de plus en plus maigre, à oublier qui elles sont. Cet univers à pousser victoire dans l’anorexie, dans la boulimie, dans une sorte de dépression, et même jusqu’à la tentative de suicide.

Aujourd’hui Victoire va mieux, et elle vient de finir ses études pour devenir actrice. Elle explique qu’elle ne sera jamais guérie. Car effectivement quand on a eu des TCA il est quasiment impossible de guérir totalement, c’est un combat quotidien.



Je vous conseille donc fortement ce livre qui est un témoignage poignant sur l’envers du décor du monde du mannequinat. En le lisant vous aurez tantôt envie de lui mettre de baffes, de la secouer ou de la prendre dans vos bras. Que vous aimez la mode ou non, que vous soyez attirés par le mannequinat ou non, ce livre ne vous laissera pas indifférent. 









Instagram : VICTOIREDAUXERRE
Twitter : VictoireDauxerre


 


2 commentaires:

  1. C'est terrible... J'avais entendu parler de ce livre c'est tellement horrible... Les DA devraient sérieusement arrêter cette dictature qui malgré tour est de moins en moins présente avec des filles plus pulpeuses genre les soeurs Hadid.

    Laura

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour la découverte, j'irais voir ca!

    Bisous :-D

    RépondreSupprimer